Tag: Justus

Rapport davril 2018 suivi des recommandations de 2014 et 2015

first_imgDans son rapport d’avril 2018 au sujet du suivi des recommandations de 2014 et 2015, publié aujourd’hui 3 avril, le vérificateur général Michael Pickup a souligné que le gouvernement fait un très bon travail dans l’application des recommandations formulées dans le cadre de vérifications précédentes. « Cette année, le taux d’achèvement général est de 75 p. 100, et il s’agit du taux le plus haut atteint par le gouvernement. Je félicite le gouvernement et je suis ravi de voir une amélioration continue au cours des quatre dernières années. Le taux d’achèvement en 2014 était de 53 p. 100, comparativement à 75 p. 100 cette année », affirme M. Pickup. Le vérificateur général a fait un suivi sur 213 recommandations et les engagements pris par le gouvernement en réponse à ces recommandations, découlant de 20 vérifications effectuées en 2014 et en 2015. Les 160 recommandations mises en application démontrent les efforts continus des dirigeants du gouvernement et de la fonction publique, ainsi que l’examen rigoureux des personnes responsables de la surveillance. « Il est encourageant de voir les 12 organismes du gouvernement qui ont accompli la totalité des mesures promises, et les dirigeants de ces organismes peuvent être fiers de cette réussite. » « Les organismes qui n’ont pas encore accompli toutes les mesures promises doivent poursuivre leur travail pour contribuer à la promotion d’un meilleur gouvernement pour tous les Néo-Écossais. » Dans son rapport, le vérificateur général a souligné que le taux d’achèvement de la Régie de la santé de la Nouvelle-Écosse relativement à deux vérifications effectuées en 2014 était de 44 p. 100. Il note qu’il est inquiétant que la Régie n’ait pas accompli cinq des sept mesures prévues pour appliquer les recommandations concernant le temps d’attente pour les chirurgies et l’utilisation des salles d’opération. Le temps d’attentes pour une chirurgie demeure un problème pour les Néo-Écossais et leurs familles. Les données publiques démontrent que les Néo-Écossais qui ont besoin d’un remplacement de la hanche ou du genou doivent généralement attendre un an et demi pour leur chirurgie, excluant le temps d’attente pour un renvoi à un chirurgien. La norme nationale du temps d’attente pour une chirurgie est de six mois, et le gouvernement provincial a accepté cette norme. « Les représentants de la Régie de la santé de la Nouvelle-Écosse nous ont dit qu’ils travaillent en vue de réduire le temps d’attente pour une chirurgie et d’améliorer l’utilisation des salles d’opération à l’échelle de la province. Ils disent avoir élaboré un plan détaillé pour la réduction du temps d’attente pour le remplacement d’une hanche ou d’un genou en vue de respecter la norme nationale de six mois d’attente d’ici 2020 », poursuit M. Pickup. « Nous encourageons la Régie à accomplir toutes les mesures promises et à faire rapport au public sur la réduction du temps d’attente pour une chirurgie, y compris les réductions considérables nécessaires pour atteindre son objectif d’ici 2020. » Une courte vidéo, un résumé de deux pages et le rapport intégral de 37 pages sont disponibles au http://www.oag-ns.ca (en anglais seulement).last_img read more

Party legislator demands Tejashwis resignation from opposition leader post

first_imgPatna: The simmering discontent in RJD has come to the fore following its rout in Lok Sabha election with a senior party legislator Maheshwar Prasad Yadav Monday asking Tejashwi Yadav to resign from the post of Leader of Opposition taking moral responsibility of the drubbing.Alleging that parivarwad (family politics) has cost the party most, Yadav, RJD MLA from Gaighat assembly constituency in Muzaffarpur district, claimed the party will break if his demand is not fulfilled. Also Read – Pak activated 20 terror camps & 20 launch pads along LoCAs a party MLA, I would request Tejaswhi Yadav to resign from the post of LOP taking moral responsibility of the Lok Sabha poll debacle and appoint any other senior party leader hailing from a caste other than Yadav to the post of LOP, failing which the party will have to face crushing defeat in 2020 assembly elections, Yadav told reporters. RJD is the second party of the five members mahagathbandhan to face the heat of resounding defeat in the hands of NDA in Bihar. Except for one seat of Kisanganj won by the Congress, the BJP, JD(U) and LJP combine bagged 39 out of a total 40 Lok Sabha seats in Bihar. Earlier, Upendra Kushwaha led RLSPs three legislators- two MLAs and one MLC- merged with the JD(U) on Sunday following the massive drubbings at the hustings. Also Read – Two squadrons which participated in Balakot airstrike awarded citationsMaheshwar Prasad Yadav warned the party leadership that legislature party will break if his demand is not fulfilled. If my demand (to appoint someone else as LOP) is not fulfilled, then the legislature party will break as partys several legislators are with me, Yadav claimed. Asked whether he has the support of two-third of RJD legislature party to avoid disqualification under anti- defection law, Yadav answered in affirmative saying that he has the support of large numbers of party MLAs as no one wants to board the sinking ship…but please, dont ask me the names and numbers at the moment. Asked whether he would attend the two-day RJD meeting scheduled to be held on May 28 and 29 to discuss the poll debacle, the rebel MLA said that he would not participate in the meeting till his demand (Tejashwi resignation) is met. Yadav, who has been seen in close company of Bihar CM Nitish Kumar in the recent past, said Lalu Prasads affection for his family cost the party most and the party (RJD) would not have staged a comeback in the 2015 assembly polls,if RJD would not have stitched an alliance with Kumars JD(U). It was because of Kumar that RJD came to power in 2015 in the state, he said while adding but the party supremo again chose to anoint his both sons as Deputy CM and minister in Nitish Kumar led Grand Alliance government ignoring senior party leaders. When Nitish Kumar parted his ways, RJD chief again foisted his son Tejashwi and wife Rabri Devi as LOP in lower and upper house respectively.last_img read more